Venir et circuler en Corse
Avion pour la Corse
Venir et circuler en Corse
Louer une voiture en Corse
Venir et circuler en Corse
Bateau pour la Corse
Venir et circuler en Corse
Prendre le train en corse
Venir et circuler en Corse
Bateau pour la Corse
Venir et circuler en Corse
Bateau pour la Corse

Prendre le train en Corse

Visiter la Corse en train

 

LE CHEMIN DE FER CORSE


Le Chemin de Fer Corse ne dessert que la partie Nord de l’île.

En effet, son réseau en forme de Y ne relie que les Villes d’Ajaccio à Bastia en passant par Corte et Ponte Leccia à Calvi.

Il compte en tout 230km dont 157km sur la ligne Ajaccio-Bastia et 73km sur la ligne Ponte-Leccia- Calvi.

L'HISTOIRE DU CHEMIN DE FER EN CORSE


Au milieu du XIXème siècle, le Général Conti souhaite relier la Sardaigne à la Corse par le train. Malheureusement ce projet ne verra jamais le jour.

Une décennie plus tard et plus précisément en 1864, il est question de créer un réseau ferroviaire de Bastia à Bonifacio qui longerait la côte orientale de l’île ainsi qu’une ligne Porto-Vecchio-Ajaccio qui desservirait Sartene et Propriano.

Cependant, les progrès de la navigation ajoutés à l’unification de l’Italie ainsi que la création de tarifs douaniers eurent raison de ce nouveau projet.

Il fut donc décidé de privilégier le trafic local avec la création d’une ligne intérieure reliant Ajaccio à Bastia.

Quatre ans plus tard, au début de l’année 1868, le Ministre des Travaux Publics fait appel à l’Ingénieur en Chef des Ponts et Chaussées pour la réalisation du projet.

Le plus difficile, restant la traversée du Col de Vizzavona avec ses 1161 mètres d’altitude.

En Août 1869, l’Ingénieur en charge du projet communique au Ministre de Tutelle sa proposition d’itinéraire avec une ligne Bastia/Ajaccio en passant par Golo/Corte/Vizzavona, Aleria/Corte/Vizzavona et Porto-Vecchio/Sartene.

Cependant, dès l’année suivante, les plans des ponts et chaussées mirent fin à l’idée d’une ligne Bastia/Sartene/Ajaccio.

Mais, après nombreux désaccords, le projet s’enlise.

Ce n’est que 7 ans plus tard, le 25 Août 1877 que le Préfet demande aux Ingénieurs de reprendre le projet mais seulement sur la ligne Bastia/Ajaccio.

Un projet de loi sur l’utilité publique de cette liaison fut donc proposé et ratifié par la Chambre des députés et le Senat en 1878.

Les travaux ont ensuite commencé en 1880 avec le percement des tunnels à Bastia et Ajaccio.

Dès 1882, c’est la ligne reliant la Balagne qui est reconnue d’utilité publique.

Tous ces travaux, ( dont les parties les plus compliquées à réaliser étaient le franchissement des cols dont celui de Vizzavona où il a fallu également percer un tunnel à 906 mètres d’altitude, la construction de ponts et de viaducs ) ont duré 16 ans :

Le 14 Juillet 1889, la ligne Vivario Bocogano et ouverte. Puis, vient le tour de la ligne Palasca-Calvi le 15 Novembre 1890, suivie de la ligne Vivario-Corte le 09 Octobre 1892.

En 1930 seulement est ouverte la ligne Ghisonaccia-Solenzara, puis en 1935, la ligne Solenzara-Porto-Vecchio.

Malheureusement, dès 1943, les allemands envahissent la côte orientale et détruisent cette ligne qui ne sera pas reconstruite.

Cependant, un nouveau projet est en train d’éclore pour la reconstruction de cette ligne.

LES GARES AUJOURD'HUI DESSERVIES SUR LA LIGNE BASTIA/AJACCIO


A raison d’environ 5 rotations par jour, voici la liste des villes desservies par cet axe ferroviaire :

- Bastia
- Lupino
- Furiani
- Biguglia
- Lucciana
- Barchetta
- Ponte Novu
- Ponte Leccia
- Francardo
- Omessa
- Soveria
- Corte
- Poggio Riventosa
- Venaco
- Vecchio
- Vivario
- Tattone
- Vizzavona
- Bocognano
- Tavera
- Ucciani
- Carbuccia
- Mezzana
- Caldaniccia
- Ajaccio

Durée du trajet Bastia/Ajaccio : 3h30

LES GARES DESSERVIES AUJOURD'HUI SUR LA LIGNE PONTE-LECCIA /CALVI


A raison d’environ 2 rotations par jour, voici la liste des villes desservies par cet axe ferroviaire :

- Ponte Leccia
- Pietralba
- Novella
- Palasca
- Belgodere
- Ile Rousse
- Algajola
- Calenzana/Lumio
- Calvi

Durée du trajet Ponte-Leccia/Calvi : 2h30

Outre le côté utile de cette ligne ferroviaire, nous vous invitons à emprunter au moins une fois cet axe ferroviaire afin de pouvoir admirer la beauté des lieux rencontrés et dont nombre d’endroits sont inaccessibles en voiture.

Il ne nous reste donc qu’à vous souhaiter bonne route !