Cargese Sagone
Baie de Cargese - Corse du sud
Cargese Sagone
Eglise Orthodoxe de Cargese - corse du sud
Cargese Sagone
Plage de Sagone - Corse du sud
Cargese Sagone
Tour Génoise de Sagone - Corse du Sud

 

Cargese

Cargese, ancienne cité grecque sur la côte ouest de la Corse

 

Située en Corse du Sud sur le littoral ouest au nord d’Ajaccio, Cargese est une ancienne cité grecque.
Elle n’est qu’à 35km à vol d’oiseau d’Ajaccio. Elle fait partie du canton des deux Sévie qui compte 9 communes.
Sa région est composée de montagnes de moyenne altitude ( Capu Di Bagliu étant le point culminant à 696m ) dont une partie au nord très boisée avec notamment la forêt d’Esigna et d’une partie de littoral très déchiqueté sur lequel vous pourrez admirer trois tours génoises : à Punta d’Orchinu, Punta d’Ormigna et Punta di Cargese où est situé le village de Cargese à 100 mètres d’altitude.

 

Quelques chiffres sur Cargese


Population de Cargese : 1159 habitants (INSEE 2008)
 

Transport pour Cargese


Cargese ne dispose ni d’aéroport, ni de port de commerce.
La ville est donc desservie par la route reliant la zone industrielle d’Ajaccio ( Mezzavia ) à Calvi par la côte. Il est également possible de la rejoindre par la route de Vico.
L’aéroport ainsi que le port le plus proche sont donc ceux d’Ajaccio ( compter 30 à 45min ).
 

Histoire de Cargese


La région de Cargese voit débarquer au début de l’année 1676 une colonie grecque de 600 habitants provenant du village de Vitylo situé dans le péloponnèse dans la presqu’île du Magne afin d’échapper à l’invasion turque.
En effet, les génois ont accordé à cette colonie des terres à Paomia ( 2km du village de Cargese ). Ils autorisent la colonie à pratiquer leur religion orthodoxe à condition de se soumettre à l’autorité papale. Le village gardera donc l’empreinte de deux rites religieux ( l’un latin et l’autre byzantin ) avec 2 églises se faisant face.
Les corses de souche n’acceptent pas l’arrivée de ces colons qui attaquent la communauté en 1732. Les grecs doivent se réfugier à Ajaccio.

Le Gouverneur français Marbeuf attribue à cette colonie les terres de Cargese en 1773.
Ils y construisent donc un village peuplé de 120 maisons.
Le roi Bonaparte nomme ensuite Marbeuf Marquis de Cargese en 1775 qui édifie un château ( détruit ensuite par les corses ) au nord du village où la mère de Napoléon Bonaparte vient y passer l’été pendant plusieurs années.
Des rumeurs concernant une relation amoureuse entre Marbeuf et Madame Bonaparte émergent. Elles vont jusqu’à émettre la possibilité de la paternité de Marbeuf avec Napoléon Bonaparte.
Les 2 communautés grecques et corses sont aujourd’hui mélangées car on assistera par la suite à nombre de mariages mixtes entre ces deux peuples.
 

Patrimoine culturel de Cargese


L’Eglise grecque de Saint Spyridon ( fin XIX )
L’Eglise latine de l’assomption ( XIX )
Le Couvent de la Nativité de la Vierge ( 1876 )
L’Eglise Saint Jean-Baptiste ( 1846 )
Les trois Tours Génoises : Tour d’Orchinu ; Tour d’Ormigna et Tour de Cargese

 

 

 

Spécificités de la ville de Cargese


Les maisons de Cargese ayant gardé leur empreinte grecque sont blanches aux volets bleus.

Plages de Cargese et sa région


Voici quelques-unes des plages du canton de Cargese :
Chiuni
Peru
Stagnoli
Menasina
Capizollu
Nous vous invitons ici à découvrir la ville de Cargese avec notamment ses 2 églises se faisant face, l’une orthodoxe et l’autre latine datant du XIXème siècle. Celles-ci regorgent de témoignages qui vous aideront à comprendre l’histoire de la ville.