Histoire de la Corse
Statue megalitique de Filitosa Corse du Sud
Histoire de la Corse
Site romain Aleria - Haute Corse
Histoire de la Corse
Tour genoise de Campomoro - Golfe du Valinco - Corse du Sud
Histoire de la Corse
Chateau de la punta Ajaccio - Corse du Sud

Histoire de la Corse

Histoire de la Corse chronologie du déroulement des événements historiques de la Corse

 
 

CHRONOLOGIE DE L’HISTOIRE DE LA CORSE

 

Le Mésolithique en Corse(-10.000 à -6000 avant J.-C.)


Des traces d’occupation datées de -7000 ans avant J.-C. sont attestées par des sépultures et des abris sous roches mis au jour.
Le squelette de la «Dame de Bonifacio» date de – 6500 ans avant J.-C..
En 2010, une sépulture datant de – 7000 ans et regroupant huit squelettes humains a été découverte non loin de Filitosa.
 

Le Néolithique en Corse (-6000 à -2000 avant J.-C.)


4 000 av. J.-C. : le mégalithisme marque cette période. Les premiers menhirs non anthropomorphes sont érigés.
Les habitats qui sont des cabanes forment des villages, l’agriculture et l’élevage sont maitrisés.
 

L’Age du Bronze en Corse(-2000 à -700 avant J.-C.)


Des outils et des armes sont fabriqués grâce à la connaissance du bronze. Les villages se fortifient. Construction des Casteddi (enceintes circulaires) et des Torri. Les menhirs sont enrichis d’attributs humains et guerriers; ce sont les statues menhirs.
 

L’Age du Fer en Corse (-700 avant J.-C.)


La métallurgie en Corse est à son apogée. Les villages s’agrandissent. De nouveaux villages sont construits. La population augmente dans toute l’ile. La Corse est inscrite dans le circuit commercial de la méditerranée, et commence pour l’ile de beauté son entrée dans l’antiquité.
 

La Corse vers 560 avant J.-C.


Un comptoir commercial est installé par les Phocéens en Corse. C’est la création d’Alalia (Aléria aujourd'hui) qui sera la capitale économique de la Corse durant presque deux siècles avec les Etrusques, les Carthaginois, les Phéniciens et les Romains.
 

A partir de 259 avant J.-C. : La Corse est romaine


Alalia devient romaine et portera le nom actuel : Aléria. La Corse et la Sardaigne forment une province romaine.
Exil de Sénèque dans le Cap Corse en 41 de notre ère.
Début de la christianisation de la Corse au IIIe siècle.
En 202 avant J.-C. Sainte Dévote est martyrisée par Quintus Gabinius Barbarus.
Les invasions des Vandales débutent au début du Ve siècle après l’effondrement de l’empire romain.
Plusieurs incursions byzantines, ostrogothes et lombardes tout au long des Ve et VIe siècles.
 

Le Moyen-âge en Corse


En 774, Charlemagne rend la Corse au Pape.
Des Maures venus d’Espagne et d’Afrique du Nord débarquent fréquemment sur les côtes corses pour réaliser des raids.
La population corse se retranche dans les montagnes. Le Saint siège lève une armée pour libérer la Corse des invasions sarrasines.
De 1077 à 1284 Pise fait bénéficier l’ile de ses bienfaits. La Corse connait un développement économique et social considérable. L’art roman se développe avec la construction de chapelles et d’églises.
Les pisans favorisent la création de la féodalité insulaire ;
Giudice de Cinarca (Sinucello della Rocca), seigneur maitre de l’ile, allié aux pisans mourra a 91 ans dans une prison génoise.
 

La Corse génoise : de 1284 à 1768.


La puissante république de Gênes, qui n’arrive pas a gérer ses conflits internes s’intéressera très peu à la Corse. Durant cette période, la population doit subir les troubles et l’anarchie.
En 1348 la population est décimée par la peste.
En 1358 Révolte populaire contre les seigneurs corses, menée par Sambucucciu d’Alandu.
Les Aragonais ont un certain temps des ambitions pour la Corse. Ils ont comme allié Vincentello d’Istria, comte de Corse qui fera construire la citadelle de Corte (1420).
En 1453 Gênes laissera la gestion de la Corse pendant un certain temps à la Banque Saint Georges, association capitaliste de financiers et de commerçants.
En 1553, Samperu Corsu de Bastelica, est mercenaire dans l’armée du roi de France. Il débarque dans l’Ile avec des troupes françaises.
Jusqu’en 1559, la Corse restera sous protectorat français.
Le roi de France signe le traité de Cateau-Cambrésis en avril 1559, qui laisse la Corse aux génois qui ont demandé l’appui de Charles Quint.
Samperu Corsu continuera la guerre contre les génois, avec de nombreuses victoires, jusqu’en janvier 1567 date de son assassinat.
 

LA PERIODE CORSE


Un impôt génois trop injuste provoque la révolte populaire en 1729 qui mènera à l’indépendance de l’ile.
Des cunsulte sont créées. Un gouvernement corse voit le jour.
Théodore de Neuhoff est élu roi des Corses, pendant sept mois (d'avril à novembre 1736).
Gênes demande l’aide à Louis XV en 1738. Ce dernier accepte. Première intervention française en Corse jusqu’en 1741.
Nouvelle révolte des Corses. Les français sont appelés au secours par les génois en 1748.
 

Juillet 1755 :


Les corses proclament Pasquale Paoli général de la Nation Corse.
La Corse est indépendante.
Pasquale Paoli va développer l’ile :
-il rédige la première constitution démocratique,
-il développe l’agriculture, et tente de rétablir la justice, qui a été bafouée par les génois.
Corte devient la capitale de l’ile, ouverture en 1765 de l’université à Corte, une monnaie est frappée à Muratu, une imprimerie est ouverte, le port de l’Isola Rossa (l’ile rousse) est créé avec une flotte de navires marchands, etc.
La Corse indépendante connait un développement et un essor considérables.
 

LA PERIODE FRANCAISE


En 1768 Gênes ruinée, vend la Corse à la France.

Le 08 mai 1769: Défaite des troupes corses contre l’armée française à Ponte Novu après plusieurs jours de combats acharnés dans le Cap Corse, le Nebbiu et le Rustinu.
Premier exil de Pasquale Paoli en juin 1769.
La résistance insulaire est écrasée par les troupes françaises en 1774.
Le tout nouveau gouvernement Français de 1789 proclame la Corse comme partie intégrante à la France.
En 1790 retour en Corse de Pasquale Paoli et avec l’aide des Anglais il tente de reprendre le pouvoir.
La constitution d’un royaume anglo-corse en 1794 est de courte durée.
En 1796 Les troupes françaises occupent de nouveau la Corse.
Création du département de Corse en 1811.
La Corse est délaissée durant le XIXe siècle.
L’industrie régresse, l’agriculture périclite, le niveau social se dégrade.
De nombreux corses s’exilent sur le continent mais aussi vers les lointaines colonies françaises ou vers le continent américain.

La première guerre mondiale marquera la fin d’une société corse tournée vers le pastoralisme et l’agriculture.