Balades et randonnées
Chemin de la Restonica - corte corse
Balades et randonnées
Decouverte du lac de Nino - centre corse
Balades et randonnées
Les lacs de Melo et Capitello - centre corse
Balades et randonnées
Promenade a cheval en corse
Balades et randonnées
Promenade autour du lac de Tolla - region Ajaccio

Randonnées pédestres en Corse

Randonnées pédestres en Corse, balade au cœur des paysages de Corse

 
Chers internautes, nous vous proposons ici quelques balades sur la Corse à effectuer en famille ou entre amis durant votre séjour en Corse.
Nous n'avons nullement la prétention de les avoir toutes énumérées. Il existe bien évidement d'autres randonnées pédestres en Corse à faire en famille ou entre amis durant votre séjour.

Bonnes promenades sur nos sentiers corses !

Région Cap Corse

I - Balade de La Chiapella


Durée : 2h30 l’aller/retour.
Randonnée facile.

A la sortie de Macinaggio, après un virage à gauche, prendre la première route à droite (panneau de Tamarone, Sta Maria). 400m après, prendre l’embranchement à droite, puis suivre les indications pour le Camping U Stazzu où la route se transforme en piste carrossable jusqu’à la plage de Tamarone.
Paillote et parking.
Traverser la plage de sable. Au bout, panneau en bois de Sta Maria, par l’intérieur ou sentier des douaniers.
La trace s’élève le long de la clôture, une maisonnette sur la gauche.
En haut de la côte, prendre indifféremment l’une ou l’autre des traces qui se rejoignent peu après.
Descendre ensuite vers la deuxième plage, caillouteuse, face aux îles de Finocchjarola, la traverser et ne pas tenir compte de la piste sur la gauche.
Prendre le sentier littoral qui démarre à plat (trace sablonneuse), puis bifurquer vers la gauche et remonter à nouveau pour passer au dessus d’une falaise, d’où l’on découvre une belle vue sur les trois tours génoises de la Chiapella, d’Agnello et de la Giraglia, avant de redescendre, dans un beau maquis, vers la petite Chapelle romane de Sta-Maria.
Devant la chapelle, on rejoint une large piste qu’il faut emprunter sur la droite pour parvenir en 5mn à la Tour Génoise, les pieds dans l’eau.
 
Emprunter le même chemin pour le retour.


II-Balade jusqu’à la Tour de Sénèque.


Durée : 1 heure 30.
Randonnée moyenne.

A la Marine de Sta-Severa, prendre la D180, jusqu’au Col de Sta-Lucia.
Au col, prendre la route étroite sur la gauche, à côté de l’Eglise et monter 1.5km, jusqu’à un ancien camp de vacances. Aller au bout du parking.
On aperçoit la tour sur un abrupt promontoire rocheux.
Prendre le large sentier au bout du parking.
Après 5mn, il devient plus étroit, et après quelques lacets, on arrive sous la tour. Carrefour de sentiers.
Prendre l'embranchement à droite: un joli chemin sous-bois, à couvert en partie, décrit une large boucle et évite l’escalade des derniers rochers. Compter 15mn de montée jusqu’à la Tour.
De là-haut, vue sur la Vallée de Luri et Centuri et par temps clair, sur les îles de l’archipel toscan.

Région Balagne (Calvi – Ile Rousse)

I-Balade au village de Occi


Durée : 1h00 aller/retour
Randonnée facile

Au Village de Lumio se garer sur la placette du restaurant Chez Charles. Le panonceau « village d’Occi » se trouve derrière le restaurant.
Monter 150m sur une petite route goudronnée assez raide jusqu’au panonceau « Corsica Pays Côtier Balagne » annonçant une balade en boucle de 2h00, Occi-Notre-Dame de la Stella.
La route se transforme en piste: aller vers la droite après la maison pour trouver le départ d’un sentier muletier grimpant entre deux murets (balisage orange puis flèches bleues peintes sur les rochers).
Le sentier est assez raide par endroit, mais agréable, au milieu des rochers percés de tafoni. Joli passage (0h15) en escaliers, franchissement d’une vague clôture.
La vue est de plus en plus degagée: on s’élève désormais à flanc de colline sur un sentier bien appareillé pour parvenir à un petit plateau (0h25) où l’on découvre les ruines du Village, au pied des rochers du Capu d’Occi.

Retour en 20mn par le même sentier.

II-Randonnée Capu di a Veta


Durée : 4h00 aller/retour
Randonnée moyenne.

Depuis Calvi, suivre la direction Pietra Maggiore.
Arrivée devant le portail de la propriété Pietra Maggiore, prendre à droite sur 400m: C.Veta (peint sur un muret et flèches sur la gauche). Petit parking au bout de 200m de piste.
Le sentier débute à gauche, avant les maisons (flèche orange).
Il s’élève assez rapidement dans un maquis haut et dru, atteint un énorme rocher(0h15) au pied duquel il faut impérativement bifurquer à droite (double flèche sur un bloc).
Cheminer à plat, traverser un muret, laisser sur la gauche un gros tafonu formant une cabane (0h20) puis traverser des dalles rocheuses (fléchage de points rouges).
S’approcher du ruisseau, franchir de nouvelles dalles et monter de l’autre côté après un court passage de grimpette. Une fois parvenu au sommet de l’épaulement(0h35), on trouvera un bon sentier montant désormais en rive gauche du ruisseau de Vivariu. Source aménagée mais captée (0h55).
Un peu plus haut, bifurcation possible : suivre le balisage de gauche. (Balisage Rouge – Blanc). Le sentier franchit bientôt des dalles (1h15) puis retourne dans le maquis.
Après une montée assez rude, on atteint la Bocca di a Veta (1h40).
Au col suivre le fléchage au sol (Veta indiqué à droite): la trace, balisée en rouge-blanc s’oriente vers le sommet (2h10). Dalles rocheuses, vue aérienne et grande croix de bois.

Retour par le même itinéraire.

Notre conseil: Soyez vigilant avec les enfants. Eviter cette randonnée en plein été

Région Piana – Porto

I-Randonnée du Capu Rossu


Durée: 3h30 l’aller/retour.
Randonnée moyenne

Surmonté de la Tour du Turghio, le promontoire s’avance dans la mer entre les Golfes de Porto et Sagone.
Prendre la direction de la plage d’Arone.
Rouler pendant 7km, la route traverse de superbes paysages sauvages.
Début du sentier, à la hauteur de la petite buvette.
Le sentier, caillouteux descend progressivement à travers la végétation (maquis).
Au bout de 20mn, une petite bergerie, sur votre gauche.
Peu après la vue est saisissante sur l’anse et la plage d’Arone.
Après avoir contourné par le sud l'épaulement rocheux, sur lequel est perché la Tour de Turghio, on atteint une deuxième bergerie rénovée.
Le granit prend des nuances rose et gris.
Prendre la montée vers la Tour, le sentier qui bifurque sur la droite.
Compter ½ heure sans la moindre parcelle d’ombre.
A vos pieds, la falaise plonge à pic dans la mer.
La Tour peut convenir pour un bivouac.


II-Excursion du Ponte Vecchju au Ponte Zaglia


Durée: 1h30 l’aller/retour
Balade facile

Superbe incursion dans les Gorges de la Spelunca, à la découverte d’un pont génois remarquablement préservé, entre Porto et Ota, à 2km après Ota.
Parking possible sur les bas côtés, après le double pont.
Le sentier débute directement à l’extrémité du double pont, sur la gauche lorsqu’on arrive d’Ota.
Ancien chemin muletier reliant Ota à Evisa, il suit le défilé de la Spelunca, en longeant provisoirement le Porto. C’est un tronçon du sentier « Mare e Monti nord » qui relie Calenzana à Cargèse.
Le premier pont génois, le Ponte Vecchju, situé à 300m environ en aval au début du sentier, est visible quand on arrive de la D124.
Le sentier rocailleux s’élève progressivement et remonte la vallée par la rive gauche, partiellement ombragé.
Au bout d’une demi-heure, vous atteindrez le Ponte Zaglia, magnifique pont génois noyé dans la végétation.
Vous pourrez vous rafraîchir dans de multiples vasques.

Même trajet pour le retour.

Région Cargèse

I-Promenade de la Tour d’Omigna


Durée: 90mn aller/retour.
Randonnée facile.

Prendre la route de la Plage du Péro, dépasser la résidence TaKladia, à gauche, la montée mène à une voie sans issue.
Ouvrir et surtout refermer soigneusement le portail derrière vous.
La Tour se profile sur la pointe d’Omigna.
Le chemin de terre se rétrécit, par endroit et serpente à travers les buissons de lentisques, myrtes et cistes.

Notre conseil: C’est la promenade dominicale des Cargesiens. Ensoleillée, du lever au coucher du soleil, la promenade est agréable, à n’importe quelle heure de la journée et même en hiver.

Région Ajaccio

I-Le Chemin des Crêtes.


Durée: 3 à 4 heures l’aller.
Randonnée facile.

Ce chemin domine la ville et la Baie d’Ajaccio.
A 15mn du centre d’Ajaccio, par le Bois des Anglais. Longeait le Cours Grandval et l’Avenue Général Leclerc, jusqu'à la Grotte Napoléon, la contourner par la droite en prenant l’Avenue Nicolas-Pietri.
La promenade débute juste à l'arrêt du bus « Bois des Anglais » et finit sur la Route des Sanguinaires, Rive Nord du Golfe d’Ajaccio, au lieu dit : « La Terre Sacrée », face au restaurant Le Week-end.
Une ligne régulière de bus pourra vous ramener vers le centre ville d Ajaccio.

Notre conseil : randonnée plus agréable le matin.


II-La Promenade de la Tour génoise de Capu di Muro.


Durée : 3 heures l’aller/retour.
Randonnée facile.

Après le village de Coti-Chiavari. Prendre la direction de la Baie de Cala d’Orzu .
La petite route à gauche descend à la Plage de Cala d’Orzu, c’est la route droite qui vous conduit vers le départ de la petite randonnée. Une balade qui surplombe la mer, par un chemin de terre entre « macchja é mare ». On accède au sommet de la Tour génoise. La vue est d’une beauté à couper le souffle.

Notre conseil : partir en début d’après midi

Région Valinco

I-Promenade jusqu’à la Tour de Campumoru.


Durée: 2 heures l‘aller/retour
Randonnée moyenne

Prendre la N196 direction Sartène.
Après le pont du Rizzanèse, prendre à droite la D121 en direction de Belvédère de Campumoru.
A Campumoru, parcourir encore 1km, après le panneau du Conservatoire du Littoral Tour de Campumoru.
Parking au début de la piste, interdite sauf aux riverains.
Suivre cette piste sur 400m, pour trouver le départ de la balade de la tour (panneau).
A 20m, suivre l’indication « Sentier accès mer » (panneau en bois).
Ce parcours permet de faire le tour de la pointe, avant de monter à la Tour.
Après avoir traversé une pelouse, on se rapproche de la côte : superbes rochers polis par l’érosion.
En 15mn, on parvient à une anse.
Le sentier se multiplie en branches secondaires. Quelques rares points verts servent de balisage.
Après la pointe, le sentier est mieux marqué. On passe sous d’énormes blocs. La trace serpente désormais dans un maquis plus haut.
Un peu à l’écart, de petites criques ou d'endroits calmes pour pique-niquer.
Après une légère montée, on revient dans le maquis arborescent, avant de retrouver le sentier de la tour.
Pas de balisage régulier.


II-Site archéologique de Cucuruzzu


Durée: 1 heure
Randonnée facile

Suivre la D268 en direction de Levie. A 5km après Ste-Lucie de Tallano, prendre à gauche sur 4km une route qui finit au site.
Parking obligatoire avant l’accès à l’accueil.
Entrée payante en saison.
A l’accueil s’engager dans le sentier menant à Cucuruzzu qui longe un muret. Il descend au bout d' ¼ d’heure au Castellu préhistorique. Après l’enceinte, prendre à gauche en sortant le Sentier de Capula. Franchir le petit ruisseau pour remonter jusqu’à un pré. Prendre à gauche vers un chaos rocheux, auquel on accède par une rampe médiévale.

Région Sartène


I-Les Sites préhistoriques du Sartenais


Durée: 2 heures

Depuis Sartène, parcourir 2km en direction de Bonifacio, puis prendre la D48, sur la droite direction Tizzano, à 10km, bifurquer à gauche sur la D48A pour le Plateau de Cauria.
Puis encore 4.5km, avant de prendre une piste à droite (panneau des Monuments Historiques presque illisible, Dolmen et menhirs).

A 8km sur la gauche, le site de Cauria est indiqué. Il faut encore parcourir 4,5km, sur une route peu entretenue, jusqu’à un panneau indiquant les dolmens et menhirs à droite au bout d’une piste carrossable, en plein maquis, l’alignement de Stantari.
300m plus loin, l’alignement de Rinaghiu, puis le dolmen de Funtanaccia.

Ensuite, pour se rendre depuis Caurie sur le site sur lequel se trouve l’alignement de Paddaghiu, (qui comprend 260 menhirs debout ou couchés), avancer au niveau d’un bâtiment de dégustation du domaine viticole Mosconi.
Garer votre véhicule au parking et suivre la piste (fléchée) pendant 1km. L’accès est libre.

Vous découvrirez ici le plus important rassemblement de statues mégalithiques de Méditerranée entre maquis et vignes.

Région Bonifacio


I-Les Falaises de Bonifacio, jusqu’au phare de Pertusato


Durée: 3h00 aller/retour
Randonnée moyenne.

Départ de BONIFACIO, la rue qui mène à la Haute ville, dans le virage sur la gauche.
Cette balade côtière épouse les contours des falaises, à l’est de la ville.
Du virage, une rampe dallée grimpe rapidement jusqu’au sommet de la falaise. Suivre le sentier qui longe celle-ci, vers le sud-est.
Sur votre gauche, le maquis ras, sur votre droite l’à pic qui plonge vers la mer.
Au bout de 30mn, l’on débouche sur la D260, qui mène au sémaphore et au phare.
Suivre cette petite route qui s’écarte momentanément de la falaise.
Après avoir dépassé une ferme, la route décrit un grand lacet en dépression, puis remonte vers le sémaphore que l'on atteint au bout de 45 mn, après avoir passé d’anciennes casemates militaires.
Après le sémaphore, la route suit une longue échancrure en forme d'épingle puis rejoint le phare de Pertusato.
50m, avant le phare, un chemin descend jusqu’à une crique de sable blanc et à l’îlot de St Antoine.
A l’aller, l’on apprécie la vue sur les falaises calcaires.
Au retour, l’on admire la vieille ville de Bonifacio sur son promontoire.
Au sud vue sur les côtes sardes.

Notre conseil: Prudence avec des enfants. Eviter les heures chaudes de la journée, car pas d’ombre, ni de point d’eau.

II-Randonnée Ilot de Fazzio


Durée : 3h00 aller/retour
Randonnée facile

Départ au niveau du Snack U Veni, en arrivant à Bonifacio, en direction de la marine, peu après le Camping L’Araguina, quelques mètres avant la Station Esso sur la droite.
Le long d’un mur, le sentier en partie dallé s’élève dès le départ assez rapidement, dans une combe étroite et boisée.
A 300m, un carrefour à la fin de la montée : continuez en face.
Le sentier redescend progressivement en longeant un joli muret de pierres sèches.
Arrivé en bas (0h20), on apercevra la Haute ville de Bonifacio(belle petite anse de sable à 100m).
Continuer à droite, terrain plat puis nouvelle montée bien dallée, décrivant deux lacets avant de retrouver le sommet du plateau.
Le terrain est désormais plat et toujours guidé par les murets blancs.
Au prochain carrefour, on peut prendre tout droit pour rejoindre la belle plage de Cala di Paraguano à 700m (20m aller retour).
Sinon, prendre à gauche.
Après 100m, bifurquer à droite au niveau d’un barraconu.
Le sentier descend dans le vallon, passe un muret, zigzague enfin sous les arbres avant d’arriver à la superbe crique très protégée de Fazzio.
Retour par le même itinéraire.

Région Corte - Niolu

I-CORTE - Le Lac de Melu


Durée: 3h00 aller/retour.
Randonnée moyenne.
Au départ de Corte.

Remonter la route de la vallée de la Restonica, jusqu’au terminus de la route, les bergeries de Grotelle.

Parking payant.

Depuis l’esplanade du Parking, prendre le sentier balisé démarrant juste au dessus d’un snack-bar. Il file vers le fond de la vallée, sur la rive gauche de la Restonica naissante.
Le sentier se rapproche ensuite du lit du ruisseau pour attaquer une montée plus raide. Quelques lacets et l'on se retrouve au pied d'une barre rocheuse.
Soyez prudent car les dalles inclinées sont glissantes. Suivre la chaîne installée pour faciliter le passage.
Le Lac de Melu apparaît après l'escalade à 1 711m d’altitude.


II-LE NIOLU - La Cascade de Radule


Durée: 2h00 aller/retour.
Randonnée moyenne

Depuis Corte, départ à 2,5km avant Col de Vergio.
Parking dans le virage en épingle dit du « fer à cheval ». Garer votre véhicule.
Depuis la route, on trouve le balisage rouge et blanc du GR20, rapidement remplacé par des marques jaunes.
Au panneau ONF, prendre le sentier à gauche (panonceau Bergeries) qui monte.
Peu après, autre bifurcation : suivre à droite l’indication « Bergeries de Radule ».
On arrive rapidement au sommet de l’épaulement, d’où l’on découvre la vue sur le vallon opposé.
Le sentier entre dans une jeune hêtraie parsemée de gros pins laricios. On entendait déjà la cascade et elle devient visible, de même que les murs des bergeries.
En sortant du bois, on aborde un passage rocheux. En passant le long de la bergerie supérieure, on remarque un panneau « Bocca di Verghju », avant de franchir un gué cimenté pour rejoindre le groupe principal de bergeries, de l’autre côté du ruisseau.
Continuer 5mn sur le GR20 (balisage rouge-blanc), jusqu’à de grandes dalles.
Descendre alors par un des sentiers secondaires (fougères), balisés jusqu’à la rivière. Beau coin pour les pique-niques et baignade.

Région Alta Rocca

I-Les Aiguilles de Bavella


Durée: 2h00.
Randonnée moyenne.

Au départ de Zonza, monter en direction de Bocca di Bavella (Col de Bavella).
Parking au col.
Sur la gauche, en légère descente au début, suivre sur 200m le balisage rouge-blanc du GR20, puis le quitter au niveau du panneau « variante alpine ».
A droite, le sentier est balisé, par un double trait jaune, doublé d'une serie de cairnes(ou sentiers balisés, surtout utiles en cas de neige).
Après un court passage horizontal, on parvient à un premier couloir empierré assez raide, permettant d'accéder à un replat très momentané.
Le décor rocheux est plus vertical: on traverse quelques dalles pour arriver à un deuxième vallon plus encaissé entre les parois et plus abrupt que la premier.
Le sentier bifurque vers la droite avec une série de courts lacets.
On remarque sur la gauche, une curieuse grotte, formée par la chute d’énormes blocs.
A la fin de cette rude montée, sous les solides pins, on arrive au petit Col de l’Oiseau (Bocca di l’Accellu), d'où la vue se dégage d’un coup sur les célèbres Aiguilles de Bavella.
En continuant à peine après le col, vers la gauche, on se retrouve au pied de l’impressionnante muraille de la Tour (une falaise de 140 m) baptisée Punta di l’Accellu.

Retour par le même itinéraire.


II-Randonnée jusqu’à La Cascade de Piscia du Gallo


Durée: 2h00
Randonnée moyenne à difficile.

A environ 25km de Porto-Vecchio, 1km après le barrage de l’Ospedale.
Garer votre véhicule sur l’esplanade, à hauteur des deux buvettes-snacks, au bord de la D368. La tête de sentier est signalée par un panneau.
La première partie du parcours s’effectue au milieu d’une superbe forêt de pins maritimes, sur une piste forestière qui descend en pente douce.
Traverser ensuite deux ruisseaux à gué, avant d’entamer une remontée qui conduit à un plateau dénudé. La côte devient visible vers l’ouest.
Le sentier se poursuit sur une crête en surplomb d’un canyon encaissé sur la droite. Un torrent coule et jaillit en cascade, en aval.
Passer un petit col qui offre une vue sur la côte et le Golfe de Porto-Vecchio.
Le sentier descend vers le maquis, arbousiers, bruyère et serpente au milieu de gros blocs rocheux.
Le bruit de la chute devient nettement perceptible.
Un panneau indique la fin des balisages et les risques de danger.
Afin d’observer la cascade, descendre dans un couloir franchement abrupt, en s’aidant de ses mains et en s’accrochant aux branches, jusqu’à un petit ressaut.
De ce belvédère, on peut admirer le spectacle de l’eau qui se fracasse sur une avancée rocheuse en deux gerbes. ATTENTION, CE DERNIER TRONCON EST DECONSEILLE AUX ENFANTS ET EN CAS DE PLUIE (risques de glissade).
A défaut de pouvoir se baigner au pied de la cascade, on peut, à la remontée, sur le petit plateau, à hauteur d’un pin, prendre une piste qui descend sur la gauche. Elle mène au ruisseau en contrebas où des vasques invitent à la baignade.

Retour par le même itinéraire.